Gestion durable des forêts

Les bois feuillus américains proviennent de forêts gérées de façon durable aux États-Unis. Les inventaires réguliers par le service des forêts américain montrent qu'entre 1953 et 2007, le volume du stock de bois feuillus américains sur pied a plus que doublé, passant de 5210 millions de m3 à 11326 millions de m3. Il y a eu une augmentation de 15% du stock sur pied entre 1997 et 2007, malgré une forte croissance de la demande pour les feuillus au cours de cette période.

Les prévisions du service des forêts des États-Unis indiquent que d'autres augmentations de 15 à 20 pour cent sont attendues dans l'inventaire du stock sur pied des bois feuillus jusqu'en 2030. Les projections de croissance et de coupe des feuillus à l'échelle nationale indiquent que la croissance continuera de dépasser la coupe jusqu'en 2050.

Tous les propriétaires forestiers aux États-Unis sont soumis à la législation fédérale protégeant les habitats des espèces menacées. Des règlements rigoureux régissant d'autres aspects de la gestion forestière sur des terres privées ont été mis en œuvre par les différents États.

Des études indépendantes indiquent qu'il existe un risque très faible que tout bois feuillu américain soit issu de sources illégales ou de forêts où les pratiques de gestion conduisent à la déforestation, ou à toute autre fait menaçant la biodiversité.

 
  • Quelles sont les preuves documentaires que les bois feuillus américains sont durables ?

    La fiabilité des preuves objectives de la sylviculture durable est facilement accessible à partir de 3 sources :

    • Le rapport de 2003 et le projet de 2010 national sur la durabilité des forêts établi par le Département américain de l'Agriculture (USDA), visant à respecter les engagements des États-Unis au Groupe de travail du Processus de Montréal sur les critères et indicateurs pour la conservation et la gestion durable des forêts tempérées et boréales.
    • L'évaluation du RPA, un inventaire forestier national mandaté en vertu de la loi fédérale américaine entrepris tous les 10 ans.
    • • Une étude indépendante par les pairs à la demande de l'AHEC en 2008 du Seneca Creek Associates LLC intitulée « Une évaluation de la récolte légitime et de la durabilité des exportations de feuillus des États-Unis ».
  • D'où proviennent les bois feuillus américains ?

    Les feuillus constituent une composante majeure des forêts des États-Unis et des produits du bois. Les espèces de feuillus représentent 43% du stock sur pied des États-Unis (les résineux représentent les 57% restants). Près de 25% (60 millions de m3) du total de la production annuelle des États-Unis en bois, contreplaqué et placage (250 millions de m3) comprennent du bois feuillu, ce qui fait des États-Unis le plus grand producteur de bois feuillu dans le monde. La principale étendue de forêts de feuillus se trouve dans les États de l'Est, s'étendant de l'angle Nord-est vers la côte Sud et de l'Ouest vers au-delà de la rivière Mississippi. Cette zone comprend des forêts qui sont à la fois de types conifères et feuillus ainsi que des forêts qui sont principalement des arbres à feuilles caduques. Dans les États de l'Est, les espèces de chêne blanc et rouge sont les feuillus les plus répandus, suivis par les érables durs et rouges, le tulipier (peuplier jaune), le hickory, le gommier doux et le frêne. Une autre étendue plus petite de feuillus se trouve dans les États de l'Oregon et de Washington dans le Pacifique Nord-Ouest. L'aulne rouge est la principale espèce commerciale de bois feuillus dans le Pacifique Nord-Ouest.

  • Qui est propriétaire de la forêt de feuillus américains ?

    Seulement environ 20% des régions boisées et 30% de l'inventaire de bois dans les États des États-Unis produisant du bois feuillu sont détenus par le gouvernement fédéral, provincial ou local. Le reste de près de 80% des terrains forestiers exploitables et 70% de l'inventaire du bois de feuillus sont des propriétés privées. Quelque 4 millions de personnes et autres entités privées détiennent 110 millions d'hectares de types de forêts de feuillus et de chêne-pin mélangés. Ces terrains privés peuvent être classés en deux grandes catégories :

    • Non-entreprises: surtout des forêts de familles qui récoltent le bois irrégulièrement ou périodiquement. Ils ont tendance à être de petites et moyennes entreprises de moins de 16 hectares. Parmi les bois de feuillus privés produits aux États-Unis, 83% sont fournis par des propriétaires de forêts familiales non-entreprises.
    • Entreprises: : typiquement des zones relativement importantes détenues par des organismes producteurs de bois.
  • Comment sont gérées les forêts de feuillus américaines ?

    Les bois feuillus américains proviennent de forêts naturelles gérées, avec une biodiversité élevée, fournissant un habitat pour une large variété d'espèces, et qui sont très résistantes aux incendies et aux parasites. Les sols forestiers fertiles et les conditions de croissance favorables aux États-Unis signifient que les forêts de feuillus sont renouvelées le plus efficacement par la régénération naturelle. La récolte de sélection, impliquant la suppression de certains individus ou de petits groupes d'arbres, est typique des forêts de feuillus américains.

  • Comment les forêts de feuillus américaine sont-elles réglementées ?

    Les États-Unis exploitent un cadre réglementaire efficace et bien appliqué pour assurer une gestion durable des forêts. La responsabilité de la réglementation des forêts de feuillus américains est déléguée à des agences fédérales, étatiques et, dans certains cas, au niveau local ou municipal. Le gouvernement fédéral applique la législation générale de l'environnement sur toutes les terres forestières. La loi sur les espèces en danger (1972) conserve des espèces menacées. La loi sur l'eau propre de 1972 nécessite que les producteurs de bois des États élaborent et mettent en œuvre les « meilleures pratiques de gestion » (MPG) pour les opérations forestières afin de réduire la pollution des eaux. Les États ont leurs propres organismes gouvernementaux responsables de l'administration forestière dont le rôle et les pouvoirs varient selon la politique forestière nationale. Certains états ont mis en place des lois de pratique forestière complètes rendant l'application des normes forestières étatiques obligatoire sur toutes les terres forestières. D'autres États appliquent des régimes non-réglementaires prévoyant des incitations fiscales, le partage des coûts et la fourniture de conseils pour encourager l'adoption volontaire des normes gouvernementales. Pour plus de détails sur les pratiques de réglementation forestières américaines, consultez l'article « Sylviculture aux États-Unis - Un modèle pour le monde».

  • Est-ce que l'exploitation des bois feuillus américains menace la biodiversité ?

    Non. L'évaluation UDSA 2000 RPA indique que les forêts de feuillus des États-Unis ne grandissent pas seulement en taille et en volume, mais que les pratiques actuelles de gestion des forêts contribuent à améliorer la santé et la diversité des forêts. L'étude 2008 de Seneca Creek indique que le risque est très faible qu'un bois feuillus américains provienne : d'une espèce génétiquement modifiée, d'une forêt où les grandes valeurs de conservation sont menacées par les activités de gestion, ou d'une forêt étant convertie en plantations ou à utilisation non-forestière.

    L'utilisation durable des bois feuillus américains peut effectivement contribuer à la conservation de la biodiversité. La demande de bois feuillus américains a fourni une forte incitation économique aux propriétaires fonciers afin qu'ils gèrent et conservent les forêts naturelles de feuillus pour l'approvisionnement à long terme de feuillus décoratifs de grande valeur et a découragé la conversion pour d'autres usages économiques comme l'agriculture ou les plantations d'arbres à croissance rapide.

    Les forêts de feuillus américains offrent une plus grande diversité d'espèces d'arbres que toute autre ressource de forêt de feuillus tempérée. Contrairement aux forêts européennes et asiatiques, largement dominées par le hêtre et le chêne, les forêts de feuillus américaines peuvent fournir des volumes commerciaux de plus de 20 espèces de feuillus. L'AHEC contribue au maintien de cette diversité par la promotion de la gamme complète des espèces de feuillus et ne se concentre pas uniquement sur les espèces à plus grande valeur commerciale.

  • Est-ce que l'exploitation des bois feuillus américains menace les droits civils ou indigènes ?

    Non. L'étude 2008 de Seneca Creek conclut que l'approvisionnement en bois feuillus américains ne présente aucune menace de violation des droits traditionnels ou civils. L'évaluation note que les lois fédérales et étatiques et les codes d'interdiction du travail des enfants sont appliqués et sont compatibles avec les principes fondamentaux et droits au travail de l'OIT. En outre, les États-Unis ont reconnu et mettent en œuvre l'équité pour résoudre les conflits importants concernant les droits traditionnels, comme les droits d'utilisation, les intérêts culturels ou l'identité culturelle traditionnelle.

    Il y a des processus et des mécanismes équitables en place qui permettent aux tribus amérindiennes, ainsi qu'à tout citoyen privé, de faire face aux désaccords et aux conflits liés aux décisions touchant les ressources naturelles et les forêts. Les forêts nationales aux États-Unis ont un processus clair et détaillé pour la réalisation des ventes de bois qui comprend des consultations avec toutes les communautés potentiellement touchées, les nations tribales et les autres groupes de la société civile. S'il peut y avoir conflit sur ces ventes, la procédure de recours est transparente et accessible à toutes les parties.

 

Related Pages: